Ventre rebondi après la grossesse : le recours à la chirurgie esthétique pour l'effacer

  • 14 Juin 2016 à 11:36
Ventre rebondi après la grossesse : le recours à la chirurgie esthétique pour l'effacer

La grossesse laisse toujours des traces que ce soit des kilos en trop qui refusent de partir, une cicatrice due à la césarienne, une peau distendue au niveau du ventre, un petit ventre rebondi après la naissance de bébé, … des conséquences qui peuvent mettre à bas le moral de la jeune maman. La reprise de sport et d'une alimentation équilibrée devraient suffire à les chasser, mais cela n'est pas toujours le cas. Ainsi, après avoir tout essayé sans aucun résultat satisfaisant, certaines mamans ont fini par se tourner vers la chirurgie esthétique pour retrouver un ventre plat et une jolie silhouette.

Quelles méthodes pour réparer le ventre après la grossesse ?

Les méthodes chirurgicales utilisées varient d'une patiente à l'autre, mais les plus courantes sont :

-          La plastie abdominale ou abdominoplastie : elle est utilisée lorsque la peau au niveau du ventre présente des vergetures et a perdu son élasticité. L'intervention vise alors à enlever l'excès cutané qui s'est affaissé entre le nombril et le pubis. Avant de tout recoudre, le chirurgien va repositionner le nombril à son emplacement normal et la patiente retrouvera ainsi un ventre plus ferme et plat. Pour que le résultat soit le plus naturel possible, la cicatrice se situera au-dessus du pubis où elle sera mieux dissimulée.

-          La lipo-aspiration ou liposuccion : elle a pour objectif de déloger l'excès graisseux résistant engendré par les bouleversements hormonaux de la grossesse. Cette technique est utilisée chez une patiente présentant une peau tonique et élastique. En savoir plus sur ici.

Le sport pour optimiser les résultats

La lipo-aspiration est une petite chirurgie bénigne, mais il faut tout de même attendre quelques jours pour reprendre le sport.

En ce qui concerne l'abdominoplastie, il s'agit d'une intervention plus ou moins lourde selon les cas et qui est réalisée sous anesthésie générale. La reprise de sport ne sera donc possible qu'à la sixième semaine après l'opération et là encore, il faut démarrer doucement. Suite à cette chirurgie, la patiente devra rester à l'hôpital pendant deux à cinq jours, porter des pansements pendant deux semaines et une gaine de contention pendant quatre semaines sans l'enlever jour et nuit. Elle devra également suivre un traitement médicamenteux pour atténuer les douleurs et gênes et prévoir un arrêt de travail de deux à quatre semaines.

Dans les deux cas, la reprise de sport est vivement conseillée pour améliorer le résultat final de l'intervention.

Prise en charge et remboursement

En tant que chirurgie esthétique, aucune prise en charge ni remboursement n'est attribué. Le seul cas qui peut en faire l'objet c‘est la présence de tablier qui recouvre entièrement le pubis. Cela n'est toutefois pas gagné à tous les coups puisqu'il faut formuler une demande, se faire examiner par le médecin de la sécurité sociale et c'est seulement après qu'il décidera si une prise en charge est possible ou non. Pour les autres cas, il faudra prévoir un budget d'environ 5 000 euros ou choisir un séjour médical en Tunisie où les prix sont plus abordables pour une très bonne qualité de service.      

 

 

 

 

Partager:

LES PLUS RÉCENTS

Qu’est-ce que le bodylift ?

Qu’est-ce que le bodylift ?

  • 30 Avril 2018 à 07:17
Le bodylift est une chirurgie d’ordre esthétique qui vise à corriger un important relâchement cutané tout autour du tiers moyen de la silhouette. Il ne concerne don ... Lire plus
Le poids idéal pour une abdominoplastie

Le poids idéal pour une abdominoplastie

  • 02 Avril 2018 à 11:10
L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale qui permet de retrouver un ventre plat et ferme. Certes, vous pouvez vous aider du sport et d’un régime amincissant pour cela, ma ... Lire plus