La chirurgie plastique de la fesse : ce qu'il faut en penser

  • 18 Fevrier 2015 à 09:21
La chirurgie plastique de la fesse : ce qu'il faut en penser

Avoir des fesses hautes et rebondies est un rêve pour la majorité des femmes, mais malheureusement, on ne nait pas toutes avec un tel atout. La chirurgie esthétique des fesses propose aujourd'hui de vous doter un arrière-train séduisant, mais avant de prendre cette grande décision, sachez d'abord ce qu'il en est réellement.

 

Où placer la prothèse ?

Pour donner des fesses rebondies aux patientes, les chirurgiens font appel à des prothèses spécial « derrière », mais avant de prendre une décision, posez d'abord les bonnes questions aux chirurgien pour savoir à quel point il est compétent. Parmi ces questions, on cite l'emplacement de la prothèse.

- La mauvaise méthode :

Certains chirurgiens l'implantent entre le petit et le moyen fessier et si le vôtre vous propose cette méthode, prenez vos jambes à votre cou et allez consulter d'autres médecins. En effet, même si cet emplacement est courant, il entraîne de nombreux désagréments. Entre ces deux muscles, la prothèse aura tendance à bouger et frôler le nerf sciatique. Puisqu'elle est placée sous la peau, le résultat sera très peu esthétique, car elle se voit à l'oeil nu.

- La bonne méthode :

Le bon emplacement pour la prothèse des fesses se situe au milieu du muscle grand fessier. En effet, au centre de ce muscle, la prothèse tiendra bien en place, sera bien dissimulée et restera insensible au toucher. Soulignons toutefois que pour réussir cette méthode, le chirurgien devra être expérimenté et justifier d'une bonne dextérité.

Quelles sont les suites opératoires ?

Notez bien qu'une chirurgie de la fesse n'est pas à prendre à la légère même si vous avez choisi le meilleur des chirurgiens. L'intervention elle-même n'est pas ce qu'il y a de plus désagréable, mais il faut prévoir la suite.

- La douleur :

La chirurgie de la fesse est réalisée sous anesthésie générale et une fois l'effet de l'anesthésie passée, la douleur se fait ressentir. Des antalgiques seront néanmoins prescrites aux patientes pour l'atténuer.

- L'hospitalisation :

Une chirurgie des fesses requiert au moins sept jours d'hospitalisation pendant lesquels la patiente ne pourra pas bouger. D'ailleurs, pendant les quatre premiers jours d'hospitalisation, elle devra rester allongée à plat ventre tandis que pendant les trois derniers jours, elle restera également allongée, mais sur le côté.

- La reprise des activités :

Au bout de cette première semaine à l'hôpital, la patiente pourra s'asseoir doucement et peu à peu se remettre à marcher. Quant à la reprise d'une vie normale, elle devra patienter encore deux ou trois mois. Il convient donc de bien y réfléchir et surtout de disposer de temps pour bien s'en remettre, car la chirurgie esthétique de la fesse ne justifie pas un arrêt de travail et encore moins une prise en charge.

- La cicatrice :

Pour poser les prothèses, le chirurgien réalisera une incision à la verticale dans le pli fessier, juste au-dessus du coccyx. La cicatrice sera donc bien dissimulée, mais jusqu'à ce que la plaie se cicatrise, la patiente se trouvera dans une position peu confortable. Elle devra adopter une hygiène rigoureuse et veiller à ce que l'incision reste éloignée de toute humidité.

Les résultats sont-ils assurés ?

Même si avec la méthode d'emplacement dans le grand fessier, les résultats se sont nettement améliorés, les chirurgiens ne peuvent garantir une totale réussite. Cela s'explique par le fait que ce type d'intervention est tout récent et les médecins n'ont pas encore eu le temps de prendre assez de recul. De plus, les chirurgiens ne promettent également rien en ce qui concerne les suites opératoires qui peuvent être plus longues que prévues. Si chez certaines patientes, tout s'est bien passé, d'autres ont vécu un calvaire avec une position à plat ventre pendant environ un mois. Aussi, il faut souligner que même si la prothèse reste invisible à l'oeil nu, elle peut occasionner une gêne en position assise.

Notre conseil est donc d'y réfléchir à deux fois avant de prendre une décision et surtout de chercher le BON chirurgien, car quitte à prendre des risques, mieux vaut les prendre sous des mains expertes que sous des mains débutantes.

En savoir plus sur l'abdominoplastie : https://www.cosmeticatravel.com/abdominoplastie-tunisie.php

 

Lire aussi :

 

 

Partager:

LES PLUS RÉCENTS

Qu’est-ce que le bodylift ?

Qu’est-ce que le bodylift ?

  • 30 Avril 2018 à 07:17
Le bodylift est une chirurgie d’ordre esthétique qui vise à corriger un important relâchement cutané tout autour du tiers moyen de la silhouette. Il ne concerne don ... Lire plus
Le poids idéal pour une abdominoplastie

Le poids idéal pour une abdominoplastie

  • 02 Avril 2018 à 11:10
L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale qui permet de retrouver un ventre plat et ferme. Certes, vous pouvez vous aider du sport et d’un régime amincissant pour cela, ma ... Lire plus