L'intervention


La plastie abdominale peut se pratiquer de trois manières différentes :

  • La liposuccion du ventre :

Dans ce premier cas de figure, le chirurgien pratique une simple liposuccion de la zone abdominale afin de retirer l’excès de graisse. Cela est envisageable lorsque le patient a encore une peau jeune et tonique puisqu’après l’aspiration des amas graisseux, la peau doit se rétracter d’elle-même pour ne pas laisser des plis disgracieux.

Si la peau a perdu sa capacité de rétractation, il faudra songer à la seconde option qui associe lipoaspiration du ventre et dermolipectomie/

  • La mini-abdominoplastie :

Cette technique vise à retirer l’excès graisseux dans un premier temps puis de retirer l’excès cutané dans un second temps.
Cette voie est utilisée quand la peau de la zone abdominale située sous le nombril est un peu relâchée et qu’elle n’est plus assez tonique pour se rétracter.

Quand le relâchement est important et qu’on remarque un affaissement important de la peau, il faut faire appel à l’abdominoplastie complète.

  • L’abdominoplastie complète :

Lors d’une plastie abdominale complète, la peau de l’abdomen est décollée vers le haut jusqu'aux côtes. Une incision pratiquée dans la partie inférieure de l'abdomen sera nécessaire pour cela ainsi qu’une incision circulaire autour du nombril.
La musculature abdominale est ensuite resserrée. Cette étape est appelée « cure de diastasis ».

Le chirurgien continue en tirant la peau de l'abdomen vers le bas et en enlevant l'excédent cutané et graisseux ce qui rend également les vergetures moins apparentes. Les drains mis en place sont retirés au bout de un à trois jours.

L’anesthésie :

L'abdominoplastie ou chirurgie abdominale se pratique le plus souvent sous anesthésie générale. L’intervention dure entre une à deux heures.

Les cicatrices :

Suite à une mini-abdominoplastie et une plastie abdominale complète, le patient garde une cicatrice horizontale située dans le bas du ventre. Cette dernière pourra facilement être dissimulée sous la culotte ou le bas du bikini.

Quand l’intervention est totale, c’est-à-dire concerne aussi bien la zone abdominale inférieure et supérieure au nombril, le patient présentera une autre cicatrice circulaire autour du nombril.

Une troisième cicatrice verticale est parfois visible chez certains patients, notamment ceux qui ont perdu beaucoup de poids avant de faire appel à l’abdominoplastie. Celle-ci résulte du fait qu’un resserrement plus important a été nécessaire au niveau des muscles grands droits.

Dans les trois cas, la période et l’évolution de la cicatrisation restent la même.

  • Les cicatrices passent d’abord par un stade de rougeur et seront plus dures. Durant cette période, elles pourront vous démanger.    
  • Elles vont ensuite devenir plus souples, un peu rosées, voire blanches, plus fines et indolores. Elles ne vous démangeront plus au cours de cette seconde période.
  • Au bout d’environ 9 à 12 mois, leur couleur se rapproche un peu plus de celle de la peau et elles seront moins visibles. 

Pendant toute la cicatrisation, il est possible de ressentir un certain engourdissement au niveau de la partie basse du ventre.

La convalescence :

La durée du séjour à l'hôpital ou à la clinique varie entre deux à trois nuits, et ce, en fonction de l'importance de la plastie abdominale.

Il est important de garder le repos pendant environ deux semaines afin de permettre aux tissus de mieux adhérer entre eux.
A la sortie de la clinique, la marche reste un peu difficile, mais la reprise d'une vie normale prudente est possible en quelques jours.

Au bout de quinze jours, toutes les activités quotidiennes sont réalisables, mais les efforts intenses restent proscrits. Le sport, quant à lui, devra être évité pendant quelques mois le temps que le corps récupère et que les cicatrices se referment bien.

Vous devez prévoir une activité modérée pendant une quinzaine de jours suivant votre chirurgie abdominale.

Suites opératoires :

Les suites opératoires d’une plastie du ventre sont assez simples.
Pendant les deux ou trois premières semaines, les pansements seront régulièrement renouvelés. Ces derniers couvrent les zones où les incisions ont été réalisées.

Le port de gaine de contention sera recommandé pendant quelques semaines pour réduire l’œdème, favoriser la rétractation des tissus et de la peau et optimiser le résultat final.

Douleurs :

La chirurgie abdominoplastie est une intervention lourde qui engendre une douleur post-opératoire plus ou moins intense. La douleur est plus forte lorsqu’il y a eu une remise en tension des muscles de la paroi abdominale. Dans le cas d’une simple liposuccion, la douleur est peu intense.

Dans tous les cas, des antalgiques pourront être prescrites pour soulager le patient.

Œdèmes :

Après l’opération, des œdèmes et des ecchymoses apparaissent, mais ils disparaissent naturellement au bout de quelques semaines post-opératoires. Ils n’ont pas besoin de soin spécifique pour se résorber, mais disparaissent d’eux-mêmes. Il est d’ailleurs déconseillé d’y toucher.

Ce n’est que lorsqu’ils auront disparu que le premier résultat commencera à être visible.

Résultat :

D’une manière globale, cette chirurgie plastique du ventre permet de retrouver une taille plus fine. Toutefois, ce résultat ne pourra être visible qu’au bout de quelques semaines étant donné que la zone opérée sera gonflée (œdème) et portera des bleus (ecchymoses) pendant de nombreuses semaines.

Le premier résultat d’une abdominoplastie commencera à être visible au bout d’environ six semaines. A partir de là, il continuera à se stabiliser. La peau va alors se rétracter pour s’adapter à la nouvelle taille de l’abdomen et au bout d’environ 12 mois, elle sera parfaitement lisse, remise en tension et dépourvue (totalement ou partiellement) de vergetures. Il faut savoir qu’au cours de l’intervention, le chirurgien essaie de retirer la partie où les vergetures sont les plus marquées. Parfois, il arrive à les retirer totalement, mais dans certains cas, certaines zones en restent couvertes. C’est pour cela que le patient pourra encore présenter des vergetures même au niveau du résultat final, mais elles seront minimes.

Enfin, comme l’abdominoplastie est surtout réalisée dans un but purement esthétique, il faut rester subjectif quand on admire les résultats. Il arrive, en effet, que ces derniers ne correspondent pas totalement aux attentes des patients, mais le principal est qu’on se retrouve avec un ventre plat, une taille fine, une peau parfaitement lisse et des cicatrices qui ont très bien évoluées.